En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et informations adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus

  • Le réseau des musiques actuelles

    Afin de mieux guider le public face à une sur-information générée par la multiplication des sources et le développement des nouvelles technologies, les différents acteurs œuvrant pour et autour des musiques actuelles se sont regroupés  en réseau (lien sur le PDF réseau source).

    Les fédérations nationales

    • La Fédurock : La Fédurok est une fédération du secteur des musiques actuelles regroupant plus de 95 lieux de diffusion et d'accompagnement artistique sur l'ensemble du territoire français. Elle a pour objet la reconnaissance et la structuration du secteur des musiques amplifiées / actuelles, le soutien et l’accompagnement à la pérennisation et au développement de ses membres au regard de leurs analyses et besoins et le développement des pratiques artistiques et culturelles dans le domaine des musiques amplifiées/actuelles et des formes d’expression qui s’y rattachent.
    • L’IRMA
      Le Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles (Irma) est une association loi 1901 (J.O du 16 avril 1986) conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication. L’Irma est un organisme ouvert à tous les acteurs des musiques actuelles pour leur information, leur orientation, leur conseil ou leur formation. L’Irma est l’interface entre toutes les composantes du monde de la musique et le lieu d’échange et de structuration du secteur.

    Un pôle régional en région centre

    Le Pôle Régional des Musiques Amplifiées est un dispositif développé par la FRACAMA (Fédération Régionale des Acteurs Culturels et Associatifs des Musiques Actuelles), avec le soutien du Conseil Régional du Centre et de la Drac. S'appuyant sur un réseau solide d'associations, de lieux de pratiques et de fédérations des six départements du Centre, il a pour fonction d'accompagner le développement des musiques amplifiées (pop, rock, métal, musiques électroniques, rap...). Il a, ainsi, pour ambition de favoriser l'accès aux pratiques amateurs, de soutenir les vocations professionnelles et de valoriser les pratiques artistiques émergentes en région Centre.

     

    Les lieux ressource

    •  Les SMAC (Scènes de Musiques Actuelles)

    La prise en compte des musiques actuelles par le ministère de la Culture date du début des années 1980.
    Elles ont pour mission à la fois la diffusion des musiques actuelles et l’accompagnement des pratiques notamment par la répétition, la formation, la création et l’action culturelle.