En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et informations adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus

  • Invitation au voyage

    Dans le cadre des Rendez-vous de l’Histoire 2016, une petite chronique photographique empreinte de nostalgie vous est présentée… partir mais revenir…

     

    171 Fi b 497_24

    Blois.- Passage d’un train en gare, 1957.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/24

     

    Partir, s’en aller, se mettre en route, aller voir ailleurs, prendre le large, changer d’air, voyager…

    Juin 1936 : l’Assemblée nationale vote la loi fixant la durée hebdomadaire de travail à 40 heures instaurant dans le même temps deux semaines de congés payés pour tous les salariés.

    Appliquée dès l’été 1936, la mesure fête cette année ses 80 ans.

    Même si, cet été-là, tout un chacun n’a pas filé à l’autre bout du monde, les employés et les ouvriers s’évadent malgré tout du quotidien à vélo, à moto ou en train avec le « billet populaire de congé annuel » des compagnies de chemins de fer, pour rejoindre auberges de jeunesse, campings ou séjourner dans la famille.

    Les compagnies de chemin de fer, déjà familiarisées avec les « trains de plaisir » des privilégiés, affrètent alors des trains spéciaux pour acheminer ces « congés payés » vers leurs lieux de villégiature. Cependant, malgré l’augmentation du trafic, les groupements sont déficitaires et en 1937, un décret-loi fusionne les cinq grandes compagnies de chemin de fer en un réseau unique dont l’aboutissement est la création de la société nationale des chemins de fer français (SNCF) le 1er janvier 1938.

    Après les horreurs de la seconde guerre mondiale, le train des vacances reprend du service.

    Le début du tourisme de masse, grâce à l’essor des moyens de transport et la démocratisation de l’automobile, qui est un mode de locomotion en progression, concorde avec les Trente Glorieuses. Toutefois, avant de voir les 2 CV sillonner la campagne, le train reste utilisé en majorité : deux tiers des départs s’effectuent dans les rames à compartiments d’où l’on voit le panorama défiler avec le compagnon de voyage tout juste rencontré.

    La gare de Blois desservant les circuits des châteaux de la Loire n’est pas en reste et accueille de nombreux voyageurs.

    Dans la nuit du 21 au 22 février 1952, un important incendie - sans doute d’origine électrique - ravage le bâtiment principal de la « nouvelle » gare de Blois. Après la rénovation, c’est l’occasion pour le photographe blésois Jean-François Doré de mettre en scène les nouveaux aménagements de la gare SNCF, 20 ans après les premiers congés payés.

    Nous vous invitons à suivre le parcours du voyageur en quête d’aventure, soyez curieux…

  • Galerie d'images

    • Blois.- Passage d’un train en gare, 1957.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/24
    • Blois.- Vue d’ensemble de la gare, 1957.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/13
    • Blois.- Intérieur de la gare SNCF, 1959.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/5
    • Blois.- Gare SNCF : la salle d’attente, 1959.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/10
    • Blois.- La gare SNCF : bureau des renseignements, 1959.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/9
    • Blois.- Intérieur de la gare SNCF, 1959.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/6
    • Blois.- Le quai de la gare SNCF, 1959.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/7
    • Blois.- Souterrain de la gare SNCF, 1956.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/15
    • Blois.- Trains de marchandises en gare, 1957.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/22
    • Blois.- Wagon de fret automobile, 1957.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/28
    • Blois.- Arrivée d’un train en gare, 1957- Jean-François Doré.- 171 Fi 497/25
    • Blois.- Passage d’un train en gare, 1957.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/26
    • Blois.- La gare : quai 2 l’accès au passage souterrain, 1956.- Jean-François Doré.- 171 Fi 497/17
    • Blois.- Souterrain de la gare SNCF, 1956.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/16
    • Blois.- La gare SNCF : bureau des renseignements, 1959.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/8
    • Blois.- Bureau des renseignements de la gare, tableau des « circuits des châteaux en autocar », 1962.- Jean-François Doré.- 171 Fi 497/18
    • Blois.- Le parvis de la gare SNCF, s.d.- Jean-François Doré.- 171 Fi b 497/14