En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et informations adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus

  • Lettre Q comme.... Queroy !

    33_Fi_00564%00012

    33 Fi 564/12 - Blois : vue des degrés St-Louis et de la rue du Puits Chatel. Armand Queyroy, 1864

     

    Armand Queyroy (1830-1893), graveur aquafortiste renommé, a laissé de nombreuses vues de vieux quartiers ou de monuments du Loir-et-Cher (et plus largement de la région Centre). Originaire de Vendôme il a beaucoup représenté cette ville ainsi que celle de Blois. Ses gravures nous sont aujourd’hui très précieuses pour connaître des rues et des monuments dont certains ont depuis disparu ou ont été réaménagés.

     

                Artiste dont la carrière connut son apogée sous le Second Empire, Armand Queyroy a une inspiration profondément romantique, notamment à travers son attirance pour le Moyen-âge. Les gravures d’Armand Queyroy sur Blois ont d’ailleurs été commentées par Victor Hugo (dont le père avait une maison à Blois). Celles-ci ont fait l’objet d’une exposition aux Archives départementales en 2011.

     

                Les gravures d’Armand Queyroy appartenant aux collections des Archives départementales sont accessibles en ligne : Voir Iconographie dans "Archives en ligne".

     

    Pour en savoir plus : Armand Queyroy 1830-1893, par Antoine Paillet (musée Anne de Beaujeu), catalogue d’exposition, 2010, 255 p.