En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et informations adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus

  • Lettre P comme.... parchemin !

    21_H_4_33_détail

     

    (21 H 4/33 - Notification par Louis XI d'un arrêt du parlement de Paris contre le cardinal de Coutances, qui avait excommunié les abbés et religieux de l'abbaye de la Trinité de Vendôme. 23 juillet 1463).

     

     

                Le parchemin est le support le plus fréquemment utilisé pour l’écrit au Moyen-âge : très solide et se conservant très bien, nombreux sont ceux qui sont parvenus jusqu’à nous. Le document le plus ancien des Archives départementales de Loir-et-Cher, un acte de vente d’une parcelle de terrain dans le vieux château de Blois datant de 903, est un parchemin. Voir trésor des archives.

     

                Le « parchemin » serait une déformation de la ville de Pergame (actuelle Turquie), où l’art du parchemin se développe au IIe siècle avant Jésus-Christ. Il se fabrique à partir de peau animale (chèvre, mouton, porc, agneau, veau) et nécessite une longue préparation (trempage, rigidification, découpage).

     

                Le parchemin est progressivement supplanté par le papier (il est encore utilisé de façon très occasionnelle au XIXe siècle pour des documents précieux ou rares, comme en témoignent certains actes notariés de grands domaines ou de châteaux).