En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et informations adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus

Accueil Archives départementales Nos missions L'abécédaire des archives Lettre K comme... kilomètres d'archives !

  • Ajouter au panier
  • Envoyer la page à un ami
  • Imprimer
  • Lettre K comme... kilomètres d'archives !

    kilomètres d'archives

    Vue des rayonnages des magasins, des Archives départementales, contenant des kilomètres linéaires d'archives.

     

    Le kilomètre ou le mètre linéaire d’archives est l’unité de mesure utilisé en archivistique pour quantifier un volume conséquent de documents. Cela correspond concrètement à la longueur des rayonnages remplis de boîtes et de cartons : on parle très rarement de m3 (une quantité trop arbitraire suivant la façon dont les documents sont agencés) et encore moins en nombre de pages (qui varie énormément suivant la qualité du papier ou les époques – et qui obligerait à un décompte très fastidieux quasiment impossible à assurer).

     

                Les archives départementales de Loir-et-Cher conservent actuellement 15.7 km d’archives. Il s’agit d’un volume conséquent, qui ne cesse d’augmenter au fil des nouvelles entrées de documents (versements administratifs, dons, achats, dépôts…). Naturellement, la gestion de cet espace fait l’objet de toutes les attentions. Depuis 2003, la localisation de chaque boîte sur tel ou tel rayonnage est connue et enregistrée via un logiciel informatique (c’est ce qu’on appelle le « récolement géographique des magasins »).

     

                Le volume d’archives conservées n’est naturellement pas égal suivant les époques : avec le développement des moyens de reproduction, les administrations et les particuliers ont produit de plus en plus de documents, phénomène se traduisant par une « explosion de la masse documentaire ». Concrètement on a l’habitude de dire que le XXe siècle a produit à lui seul autant de documents que tous les siècles passés cumulés !