En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et informations adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus

  • Lettre A comme... Archives

    Les archives sont définies en France par le Code du patrimoine : elles sont « l'ensemble des documents, quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support, produits ou reçus par toute personne physique ou morale et par tout service ou organisme public ou privé dans l'exercice de leur activité. » (art. L 211-1).

    Loin de réduire les archives aux « vieux papiers », le droit français prescrit :

    • que tout document est considéré « archives » dès sa production (nul besoin d’attendre qu’il soit « vieux » - au contraire c’est en veillant au document le plus tôt possible qu’on peut assurer sa conservation sur le long terme)

     

    • que les archives peuvent recouvrir de nombreux supports : papiers mais également parchemins, photographies, base de données électroniques, parfois des objets ou des films, etc.

     

    Au delà de cette définition juridique, le terme « archives » (qui ne s’emploie qu’au pluriel) est porteur de beaucoup d’autres sens dans l’imagerie populaire ou dans la littérature. Il y a loin en effet entre les « archives » des sites internet, les « archives secrètes du Vatican » ou encore les Archives du Nord de Marguerite Yourcenar. Ne parlons pas des employés « relégués aux archives », cliché que véhiculent encore de nombreuses œuvres de fiction littéraires, télévisuelles ou cinématographiques. Tout visiteur d’un service d’archives sait pourtant à quel point les archivistes sont des passionnés de leur métier !