En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et informations adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus

  • Les différentes structures publiques

    Une structure d'enseignement artistique est considérée comme publique lorsque sa gestion est assurée en régie directe par la commune ou la communauté de communes. Elle fait l'objet de la création d'un budget annexe et ses professeurs relèvent du statut de la fonction publique territoriale.

     Les différentes structures sont reconnues ou non par l'État qui procède au classement des établissements par catégories correspondant à leurs missions et à leur rayonnement territorial.

    • Les écoles de musique communales et intercommunales sont des établissements non classés. Elles dispensent du cursus initial avec en parallèle des pratiques collectives.
    • Conservatoires à rayonnement communal ou intercommunal (CRC/ CRI) doivent  dispenser l'enseignement d'au moins une spécialité (musique, danse, théâtre) et, dans cette spécialité, au moins les deux premiers cycles du cursus. En outre, ils peuvent assurer le 3ème cycle de formation des amateurs.
    • Conservatoires à rayonnement départemental (CRD) doivent dispenser l'enseignement d'au moins deux spécialités, dans les deux premiers cycles du cursus et le troisième cycle de formation des amateurs et assurer ou garantir le cycle de spécialisation.
    •  Conservatoires à rayonnement régional (CRR)
      Les CRR, doivent dispenser ou garantir dans les trois spécialités (musique, danse et théâtre) un cursus complet comprenant le troisième cycle de formation des amateurs et le cycle d'enseignement professionnel initial.