En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et informations adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus

  • L’apprentissage de la danse avant 8 ans

    DSC_0026

    De par leur nature, les phases d'éveil et d'initiation sont le terrain idéal de la transversalité et peuvent être communes à l'ensemble des élèves, quelle que soit la spécialité artistique vers laquelle ils s'orienteront :

    « Les enfants de quatre et cinq ans ne peuvent pratiquer que les activités d'éveil corporel.
    Pour l'enseignement de la danse classique, de la danse contemporaine et de la danse de jazz, les enfants de six à sept ans ne peuvent pratiquer qu'une activité d'initiation.
    Les activités d'éveil corporel et d'initiation ne doivent pas inclure les techniques propres à la discipline enseignée. L'ensemble des activités pratiquées par les enfants de quatre à sept ans inclus ne peuvent comporter un travail contraignant pour le corps, des extensions excessives ni des articulations forcées. » Décret n° 92-193 du 27 février 1992

    En savoir plus

    Consulter le site : http://voyez-comme-on-danse.fr/1.php#haut

    Bibliographie

    « L'éveil à la danse chez le jeune enfant »
    Pédagogie éducative et artistique
    Véronique Dereux
    Editions Lharmattan

    « L'éveil corporel et musical chez l'enfant de 3 ans »
    Vers l'accompagnement de l'instabilité
    Véronique Dereux
    Editions Lharmattan

    « La première année d'éveil à la danse chez l'enfant de quatre ans »
    Véronique Dereux
    Editions Lharmattan