En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et informations adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus

  • Ce qu'il faut savoir

    Copie de DSC06292

    Depuis 1989 (loi no 89-468 du 10 juillet 1989) tous les établissements dispensant un enseignement de la danse dans les disciplines classique, contemporaine et jazz sont soumis à des règles communes :

    • Le diplôme d'état ou son équivalent est obligatoire pour enseigner la danse de style classique, contemporain et jazz.
    • Des dispositions relatives aux conditions de sécurité et d'hygiène de l'exploitation des salles de danse à des fins d'enseignement sont mises en place.

     

     

    Le Décret n° 92-193 du 27 février 1992 précise l'application de cette loi et prend des dispositions relatives aux conditions d'âge et d'activité des élèves

    • Seules les activités d'éveil corporel (entre 4 et 5 ans) et d'initiation (entre 6 et 7 ans en classique, contemporain et jazz) peuvent être dispensées avant l'âge de 8 ans.

    Un important travail de sensibilisation à effectuer

    Au delà de leur fonction officielle, ces règles garantissent aux apprentis danseurs la qualité d'un enseignement et la préservation de leur santé physique. Il est de la responsabilité de tous (parents, professeurs, directeurs, membres des conseils d'administration des associations, élus, communes propriétaires de locaux…) de veiller à leur mise en place.

    Les écoles indépendantes ont l'obligation de respecter les textes officiels pour obtenir l'autorisation d'ouverture de leur établissement. Les associations s'attachent au mieux à leur application, mais toutes n'en n'ont pas la possibilité compte tenu de leurs moyens et de leur implantation.