En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et informations adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus

Accueil Archives départementales Trésors des archives Les documents du mois Le Loir-et-Cher : chic, rural et … architectural

  • Ajouter au panier
  • Envoyer la page à un ami
  • Imprimer
  • Le Loir-et-Cher : chic, rural et … architectural

    FRAD041_129_FI_0009

    Le 29 janvier 1921, l’Office agricole départemental, les comices agricoles, la Société d’horticulture et des associations agricoles communales se réunissent pour créer un groupement fédérateur qui prend le nom d’Union des associations agricoles de Loir-et-Cher. Ce groupement s’installe dans les locaux de la direction des Services agricoles et de l’Office agricole.

     

    En 1929, l'Union souhaite prendre son indépendance et cherche un emplacement près de la Halle aux grains, point de rencontre de nombreux agriculteurs. Désormais, le siège social est fixé dans l’ancien café Fougères rue des Fourneaux à Blois. Puis par manque de place, en 1935, il est décidé de construire un ensemble de bureaux et de magasins de stockage plus important donnant sur la place Jean-Jaurès et le mail Clouseau (siège actuel de la Nouvelle République).

     

    Dans les années 1930 et jusqu’aux années 1950, le Loir-et-Cher se pare d’un blanc manteau de silos. Dès 1933, les silos de Binas et Mer sont construits suivi de ceux de Trôo et Vendôme (1934), puis Onzain et Ouzouer-le-Marché en 1937.

     

    Dans chaque centre de ramassage (silo ou magasin) exerce un gérant ou un magasinier. Ils sont chargés de la réception des blés et du paiement aux agriculteurs. Dans les grands centres, le gérant est logé dans un immeuble annexé au silo.

     

    Œuvre art déco ou simple construction servant à stocker les céréales ? Les silos du département arborent pour certains des silhouettes de cathédrale et méritent d’être contemplés à l’image d’un itinéraire touristique classique.

     

    La découverte continue maintenant par les photographies de Roger Gauthron conservées dans le fonds d’archives de l'Union. Cliquez sur la galerie d’images ci-dessous.

     

     

    Pour en savoir plus 

    • Ouvrage de Michel LEROSSIGNOL, Une coopérative agricole au XXe siècle. L’Union Blois, consultable sur place en salle de lecture (cote : G/F 1047).
  • Galerie d'images

    • AD 41 – 129 Fi 1 (fonds de l’Union), photographie de R. Gauthron
    • AD 41 – 129 Fi 4 (fonds de l’Union), photographie de R. Gauthron
    • AD 41 – 129 Fi 6 (fonds de l’Union), photographie de R. Gauthron
    • AD 41 – 129 Fi 7 (fonds de l’Union), photographie de R. Gauthron
    • AD 41 – 129 Fi 9 (fonds de l’Union), photographie de R. Gauthron
    • AD 41 – 129 Fi 11/1 (fonds de l’Union)
    • AD 41 – 129 Fi 16 (fonds de l’Union), photographie de R. Gauthron