En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et informations adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus

  • Exposition « Jeunes talents 2019 »

    Exposition « Jeunes talents 2019 »

    Depuis 2003, le Conseil départemental organise l’exposition « Jeunes talents » afin de promouvoir de jeunes artistes Loir-et-Chériens prometteurs. L’occasion pour eux d’aller à la rencontre du public et de faire découvrir leurs œuvres.

     

    Le jury, composé de l’élue en charge de la culture et de professionnels des arts plastiques, a désigné cette année trois lauréats aux univers très différents : Camille AZÉMA, céramiste, Pauline KALODIKIS, photographe, et Merlin RIAND, peintre et dessinateur.

     

    Leurs œuvres sont à découvrir dans l’espace Michel-Delpech jusqu’au 6 mars 2019.

     

    Camille AZÉMA, Céramiste

     

    Cette jeune artiste de 27 ans réside actuellement à Blois après avoir obtenu le Diplôme National Supérieur d’Arts Plastiques à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris. Un essai à la peinture à l’huile a marqué le début d’une réflexion sur la texture. Puis c’est au cours d’un échange en 2014 à la Royal School of Fine Art de Copenhague dans le cadre de ses études que Camille Azéma découvre la technique de la céramique. Elle devient alors le cœur de sa pratique et est aujourd’hui à la fois une recherche, un processus de création et une « matière ordonnée qui se donne à voir ». Le toucher, la relation au temps et la notion d’équilibre sont autant de composantes qui caractérisent la démarche artistique de cette jeune céramiste.

     

    Camille Azéma présente sa démarche artistique de la manière suivante : « L'intérêt simultané pour la terre et le textile m'ont amené à fusionner ces deux éléments pour créer des « lambeaux », véritables mouvements de matière figés par la cuisson. Au début ces « peaux » viennent se poser délicatement sur les bords des contenants – vase ou amphore – tout en leur conservant leurs fonctions. Puis s'opère une métamorphose de l'objet du quotidien. La disparition complète de l'objet laisse place à une matière organique drapée, constituée de la mémoire des corps, des vêtements. 

    La dualité attraction-répulsion entre alors en jeu. Attraction et séduction par les formes rondes et douces de la céramique qui suscitent l'envie de toucher, de caresser ces volumes. Répulsion et doute sur la nature, la provenance de ces masses. »

     

     

    Pauline KALODIKIS, photographe

     

    Photographe de 24 ans, Pauline KALODIKIS réside à Onzain. Jeune diplômée en Design d’espace, elle s’est découverte, au cours de ses études, un intérêt pour l’art de manière général et plus particulièrement une véritable passion pour la photographie. Elle présente dans le cadre de cette exposition « Jeunes talents 2019 » une série de photographies prise au sein d’un studio où elle associe le corps humain et la projection de lumière. Ces photographies, réalisées à l’aide de modèles de femmes, d’images et d’un vidéoprojecteur, sont en noir et blanc avec pour objectif de travailler la fusion entre le corps et la projection de lignes. Ces photographies doivent permettent d’avoir un autre regard sur le corps, les formes, les volumes et d’obtenir une réflexion sur la vision de ces ensembles.

     « La notion d’espace, le rapport entre le corps humain et l’environnement, les ombres et lumières, les formes, sont autant d’outils à prendre en compte par leurs impacts et leurs rôles lors d’une réalisation » explique Pauline Kalodikis.

     

     

    Merlin RIAND, peintre et dessinateur

     

    À tout juste 19 ans, Merlin Riand a déjà une beau parcours artistique. Actuellement en deuxième année à l’école supérieure des Beaux-Arts d’Angers, il a suivi un bac STDAA (Art appliqué) au lycée Camille Claudel de Blois. Il s’intéresse au dessin dès son plus jeune âge et à 7 ans il prend des cours avec l’artiste Liska avec laquelle il découvre différentes techniques : fusain, aquarelle…  Inspiré et influencé par son environnement familial, avec un père moniteur d’équitation, ses dessins s’orientent de plus en plus vers le thème du cheval. Ses rencontres avec Marguerite Breguet et Agnès Roy lui permettent de perfectionner sa manière de dessiner les chevaux. A 12 ans il est invité à exposer une de ses toiles à la Hip galerie d’art à Paris dans le cadre de la première exposition de l’association ArAnimA. Il expose ensuite plusieurs tableaux au Haras de la Vendée à la Roche-sur-Yon. Curieux et soucieux de multiplier les expériences, il rencontre un bottier de Saumur, Jöel Albert, avec qui commence une collaboration artistique :

     « Joël Albert m’a demandé de peindre sur les tiges en lin des bottes de sa fabrication pour les rendre encore plus uniques. De là est née l’idée de créer une paire de bottes en cuir blanc pour servir de support à mes dessins. C’est cette production que nous avons décidé de présenter aux sélections d’ART CHEVAL cette année ».

  • Informations pratiques

    Thématique(s) : Cloître du Conseil départemental à Blois

    Date : Du 29 jan 2019 au 06 mars 2019 Heure : du lundi au vendredi, de 8 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h Lieu : Hôtel du Département – Espace Michel Delpech
    Adresse : Place de la République
    41000 Blois

    Localisation géographique :


    Conditions d'accès : Entrée libre

Y aller en covoiturage ?